Connu également sous les noms de vin nature, vin vivant, vin libre et vin pur jus, le vin naturel est un vin issu de raisins cultivés en agriculture biologique ou biodynamique, cueillis en vendanges manuelles et vinifiés sans produit de synthèse ni chimique avec un minimum d’intervention humaine en cave.
Il ne compte pas parmi les vins bio. C’est un vin spécifique qui, jusque-là, ne bénéficie pas encore d’une reconnaissance officielle, mais qui séduit déjà de nombreux consommateurs.

Les particularités des vins d’autrefois

L’idée de produire un vin naturel est née lorsque les vignerons ainsi que les consommateurs ont pris conscience de l’importance d’un retour aux sources.
Au tout début, les vignerons ne produisaient effectivement les vins qu’à partir de ce qu’ils avaient. Ils n’utilisaient ni d’engrais, ni de pesticides, ni d’intrants, ni de produits chimiques, ni de matériels sophistiqués pour les cultures, les vendanges, les vinifications et les conservations.
Ainsi, ils produisaient donc des vins non modifiés, des vins savoureux et riches et des vins respectueux de l’environnement et de la santé humaine.

Les points faibles des vins conventionnels

Avec l’évolution des techniques de production, les vignerons ont commencé à utiliser des produits industriels pour optimiser leur rendement, pour améliorer le goût et la qualité des vins et pour proposer des boissons plus perfectionnées.
Ces vins ont été innovants. Donc, il est normal qu’ils aient tout de suite séduit les consommateurs. Mais au fil des années, ils n’ont pas su maintenir leur succès.
Les consommateurs ainsi que les vignerons ont décelé petit à petit leurs points faibles et surtout leurs impacts sur l’environnement et la santé. Du coup, les gens se tournaient progressivement vers des produits bio, notamment vers des vins naturels qui répondent à un cahier de charges spécifique.

Les engagements des producteurs de vins naturels

Le vin naturel est effectivement lancé par des producteurs qui choisissent de cultiver leur vin dans le respect de l’environnement, en toute simplicité, tout en recherchant le goût originel du vin. Il peut s’agir d’un vin AVN ou d’un vin méthode nature, puisque comme précisé plus haut, il n’est pas encore reconnu officiellement.
Parmi les engagements des vignerons, il y a lieu de citer le fait de produire leurs vins avec 100% de raisins, et cela, sans ajout d’aucun intrant œnologique et sans aucune modification volontaire de la constitution du raisin. Les producteurs de vins naturels ne recourent à aucune technique physique brutale et traumatisante et ils n’ajoutent aucun sulfite avant et lors des fermentations, ni dans les pieds de cuve.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *