Ce n’est pas tout le monde qui est intéressé par les monuments funéraires. Pourtant, ces derniers constituent de véritables trésors à découvrir. Les cimetières de campagne, par exemple, sont des chef-d’œuvres authentiques réalisés par de grands sculpteurs funéraires et des tailleurs de pierre de renom. Ils ne ressemblent pas du tout aux cimetières urbains, mais ils ont quand même connus une certaine évolution.

Evolution des formes des cimetières de campagne

En parlant par exemple des formes, les cimetières de campagne les plus anciens sont des monuments de très petite taille. Ils ne mesurent qu’une cinquantaine de centimètre de hauteur et ils sont généralement conçus dans un seul bloc de pierre.
Les cimetières de campagne contemporains atteignent, en revanche, 2 à 3 m de haut et sont constitués par de nombreux éléments assemblés.

Evolution du style des cimetières de campagne

Par ailleurs, il convient de noter que les cimetières de campagne les plus anciens comportent souvent une croix, que ce soit une croix latine, une croix grecque ou une croix de malte, et celle-ci marque que quelqu’un est enterré à cet endroit.
Les cimetières de campagne modernes, par contre, suivent les styles architecturaux de chaque période. D’où il est possible de trouver des cimetières de style rocaille, des cimetières de style néo-classique et aussi des cimetières de style néo-gothique.

Les différents ornements des cimetières de campagne et leurs significations

En ce qui concerne les ornements des tombeaux de campagne, ils jouent leur rôle de décoration et ils constituent aussi des symboles. Le sablier, par exemple, signifie écoulement du temps et il est généralement accompagné par un ange qui frappe sur l’horloge avec un marteau pour arrêter la course.
La faux, quant à elle, rappelle la mort qui fauche la vie et le cierge brisé symbolise la vie qui s’est arrêtée. Il y a également l’arbre brisé ou la fleur coupée qui évoque la jeunesse brutalement interrompue. Puis, il y a les larmes et les flambeaux renversés qui indiquent la tristesse.
Mais la liste ne s’arrête pas là, il y a encore la balance qui désigne le jugement de Dieu au moment des fins dernières et les mains enlacées qui évoquent le couple. Les cœurs rappellent aussi l’amour qui est plus fort que la mort et le pélican mystique démontre l’amour des parents qui ont donnés leur vie pour leurs enfants.
Enfin, il ne faut pas oublier les instruments de métier qui rappellent la profession ou le poste tenu par le défunt quand il était vivant et les symboles patriotiques qui affirment les croyances politiques de la personne disparue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *