Et si vous devenez un bricoleur indépendant ? Au lieu d’intégrer une entreprise, exercez votre métier sous votre propre compte pour profiter de nombreux avantages. Vous n’avez effectivement pas à postuler à une offre, ni à recourir au statut d’un salarié traditionnel. Vous pouvez agir seul sans dépendre d’aucune structure.

Profiter à la fois d’une autonomie et d’une liberté

Le bricoleur indépendant bénéficie généralement d’une grande autonomie dans la gestion de son activité. Vous pouvez organiser votre emploi du temps comme bon vous semble et vous choisissez vous-même vos horaires de travail.

En étant votre propre patron, vous ne recevez aucun ordre de la part d’une autre personne. Vous prenez vos décisions tout seul et vous pouvez adopter n’importe quelle stratégie pour installer un bon équilibre entre votre vie professionnelle et votre vie personnelle.

Contrairement aux salariés en CDI et en CDD, vous n’entretenez aucun lien de subordination avec qui que ce soit. Vous n’avez pas de supérieur hiérarchique, ni d’employeurs. Donc, vous agissez en toute liberté.

Choisir librement votre lieu d’intervention

En tant qu’indépendant, un bricoleur professionnel peut choisir librement son lieu de travail. Vous pouvez accomplir certaines de vos missions dans votre propre atelier, tout comme vous pouvez intervenir dans un chantier.

En fait, tout dépend du genre de travaux de bricolage à réaliser. Le montage d’une étagère, par exemple, peut être effectué dans votre petite fabrique à la maison. L’installation d’équipements de sécurité, en revanche, doit être faite directement sur place, donc à l’adresse du client.

Bien gagner votre vie

Question salaire, sachez qu’un bricoleur indépendant peut potentiellement bien gagner sa vie. Vous pouvez facturer vos clients selon les prestations demandées. Et vous êtes libre de fixer des tarifs plus élevés ou plus abordables par rapport à ceux proposés par la concurrence.

Si vous voulez et si cela ne vous fait pas perdre de l’argent, vous pouvez accepter certaines négociations faites par vos clients. Ainsi, vous n’allez pas avoir du mal à fidéliser ces derniers et vous pouvez être sûr de toujours avoir des clients dans l’avenir.

Pouvoir sélectionner vos clients

Pour terminer, notez enfin que le statut d’indépendant vous offre la possibilité de sélectionner vos clients. Vous pouvez refuser certains clients si vous trouvez que les travaux qu’ils vous confient sont très difficiles, voire impossibles à réaliser, ou encore si vous jugez que l’intervention peut vous exposer à de grands risques.

Mis à part cela, vous êtes également libre de décider de ne pas reconduire les missions que vous entretenez avec des clients trop difficiles à gérer ou trop exigeants dans la collaboration.

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *