Si le rédacteur utilise des mots pour décrire un endroit, le photographe lui, utilise des photos et des vidéos. C’est en effet une manière simple et efficace de montrer les atouts et les particularités d’une région et c’est aussi un moyen d’inciter les gens à venir la découvrir. Mais la question qui se pose est : comment réaliser un photoreportage ?

Disposer de tout le matériel nécessaire pour le photoreportage

Pour réaliser un photoreportage, il faut disposer de tout le matériel nécessaire. Il faut avoir au moins deux boitiers légers permettant d’effectuer tout type de prise de vue. Puis, il faut aussi posséder différents objectifs photos : 18 mm f/2, 10 -24 mm f/4, 55 – 140 mm f/2,8, etc.
Pour le matériel vidéo, il faut disposer d’un drone compact et puissant qui garantit un top rendu. Sinon, il n’y a pas de mal non plus à se servir de la caméra d’un Smartphone performant ou d’une petite caméra proposant une meilleure stabilité d’image.
Côté accessoires, il faut s’équiper d’un casque, d’un adaptateur de prise, d’une batterie externe, de trépieds et de sacs étanches. Enfin, il faut également avoir des ordinateurs et des logiciels photos pour traiter les images et les vidéos. Un ordinateur de bureau serait idéal pour travailler plus confortablement à la maison, mais un ordinateur portable serait plus pratique sur le terrain.

Préparer la séance photos

Qu’il s’agisse de faire un reportage sur un endroit très touristique ou de faire un reportage sur un endroit non reconnu pour le tourisme, il faut toujours songer à préparer la séance photos. Il faut tout d’abord disposer d’une autorisation afin de pouvoir exposer des personnes en photo publiquement. Ensuite, il faut se renseigner un peu sur la région pour éviter les mauvaises surprises.
L’étape suivante consiste à rédiger un petit scénario puisqu’un photoreportage est avant tout une petite histoire à raconter. Et c’est seulement après qu’il faut prendre plusieurs photos et enregistrer des vidéos. Bien sûr, ces derniers doivent être centrés sur la région pour la mettre en valeur et ils doivent être variés et complets.

Trier et classer les photos avant de les traiter

Lorsque la séance est terminée, il faut trier et classer les photos. Il y a sûrement des photos qui doivent être supprimées de la lite car elles sont inutilisables et sans intérêts. Et il y a des photos qui peuvent servir d’introduction, d’illustration, de conclusion, etc. Ensuite, il faut les traiter de manière à apporter une touche d’originalité à l’exposé en images.
Si possible, il faut solliciter l’avis des proches ou de professionnels pour améliorer la qualité de la présentation. Et enfin, il ne faut pas hésiter à inscrire un libellé pour communiquer des informations que le public est censé connaître lorsqu’il regarde les photos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *