Le style vestimentaire et le mode d’alimentation des personnes qui habitent à la campagne ne ressemblent pas à ceux des habitants des villes. Ils ont en effet un look qui se rapproche du country et ils optent généralement pour le végétalisme. La raison de cela est simple car ils veulent marquer leur personnalité et aussi car ils choisissent d’adopter un look et une pratique alimentaire qui correspondent à leur mode de vie. Explications.

Un look venu de partout

Le style vestimentaire bohème se caractérise par le port de bottes, de chapeaux, de jeans, de chemises sans col pour les hommes et par le port de robes à fleurs, de jupes longues et de ponchos et autres sarouel pour les femmes. Il mélange la laine, le denim et d’autres matières naturelles qui évoquent l’esprit de campagne et il se reconnait aussi par le daim souple, le cuir et les franges.
En fait, c’est un style qui s’est inspiré de l’ouest américain des voyages en Asie et en Afrique entre autres et qui n’a pas cessé d’être tendance jusqu’à maintenant. Il apporte à la personne qui le porte un air détaché, anticonformiste loin des dictats de la mode. Côté couleur, toutes les couleurs sont permises car justement la règle est de ne rien censurer. En outre, c’est une mode originale qui se trouve assez loin des codes citadins.

Le végétalisme pour prévenir certaines maladies et pour sauver la vie de millions d’animaux

En ce qui concerne le végétalisme, il s’agit tout simplement d’un mode d’alimentation qui consiste à ne pas manger ni de viandes ni de produits dérivés. Il exclut justement la consommation de tous produits animaux et il est souvent adopter pour des raisons environnementales.
Les gens de la campagne savent très bien que l’élevage de bœufs et de cochons requiert beaucoup de ressources ne citant que des terrains, de l’eau et de la nourriture. Puis, ils pensent aussi que les animaux ne doivent pas être maltraités. Donc, ils décident de ne pas les tuer pour les consommer.
D’ailleurs, le végétalisme peut procurer de nombreux bienfaits sur la santé : il diminue les risques de plusieurs maladies et de cancers et il permet d’éviter les problèmes d’obésité. Il peut également prolonger la durée de vie de l’Homme et il peut améliorer les performances sportives.
Selon une étude dans l’île Kitava en Papouasie-Nouvelle-Guinée, le fait de consommer une nourriture non transformée et pauvre en lipides peut aider les gens à ne pas avoir d’acnés. Ce qui peut donc expliquer la qualité de la peau des villageois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *